Commencer à investir en bourse : Dans quoi investir?

Récemment, l’une de mes connaissances m’a demandé de but en blanc comment commencer à investir en bourse. Plus précisément, il voulait savoir ce dans quoi je recommanderai d’investir actuellement. Alors c’est une question à la fois simple et complexe. Mais vu que cela touche directement notre 3ème pilier vers la liberté financière, la réponse pourrait t’intéresser également !

Dans cet article, nous allons réfléchir à ce qu’il serait intéressant d’acheter lorsqu’on commence à investir en bourse. Pour les questions plus pratiques sur le “comment” investir en bourse, je te recommande notre précédent article.

Définissons nos paramètres

Bon c’est la partie un peu plus rébarbative, je suis d’accord mais celle-ci reste importante. Je vais avoir un peu le même discours qu’un banquier mais on va dire que dans certains cas ils n’ont pas entièrement tort.

Avant de commencer à investir en bourse, il est crucial de faire sa propre introspection. Par là, je veux dire qu’il est important de réfléchir à plusieurs paramètres. Ceux-ci auront leur importance lorsqu’on investi en bourse.

Investir en bourse
  • Le risque toléré : Il est crucial de savoir les risques que tu es prêt à accepter et tolérer lorsque tu investis en bourse. C’est une activité qui reste risquée mais, les différents investissements qui s’offrent à toi peuvent avoir une différence au niveau du risque. Après, le risque est toujours à contrebalancer avec la récompense. N’oublie pas qu’à faible risque, faible récompense. Donc des rendements moins intéressant (pense au compte épargne où le risque est pratiquement nul… Comme le taux d’intérêt associé)
  • L’horizon temporel : Si tu commences à investir en bourse, tu dois également réfléchir à l’horizon de temps dans lequel tu souhaiterais récupérer ton argent. Dans tous les cas, si tu souhaites commencer à investir en bourse, il faut idéalement avoir un horizon de plusieurs années. Moins est également tout à fait possible, je pense notamment au cas du trading. Mais cet article sera plutôt orienté vers un investissement stable en bon père de famille.

Différents types d’investissements possibles

Il existe une liste importante de types d’investissements possibles. Attention que la liste de ceux cités dans le présent article ne sera en rien exhaustive. Mais voyons ensemble les plus fréquents en termes d’investissements boursiers.

Investir en bourse - graphique

Les obligations

Il s’agit plus concrètement d’un actif financier représentant une dette de la part d’une société, ou même d’un état qui l’engage donc à nous rembourser le capital en plus des intérêts. L’intérêt de ce genre de placement est que, sauf faillite de la société ou de l’état, le revenu est garanti et fixe.

Les actions

C’est l’actif financier le plus connu et celui auquel on pense directement lorsqu’on pense à investir. Il s’agit donc d’un titre de propriété sur une portion du capital de la société. Celle-ci te permet donc de devenir en partie propriétaire de la société. Dans ce cas, les revenus sont absolument inconnus, et dépendant du prix de l’action sur le marché. A côté des gains en capital réalisables si l’action gagne en valeur, il est également possible de recevoir des dividendes. Il s’agit d’une part du bénéfice de la société distribué entre les différents actionnaires.

Les fonds commun de placement

Il s’agit d’un véhicule financier, géré par un organisme financier, qui va donc détenir toute une série d’actions et obligations ou autres actifs financiers. L’idée générale derrière ceci est d’avoir un groupement de personnes qui vont investir dans ce fonds et en acheter des parts (à la manière des actions). Ainsi, l’investisseur devient en partie propriétaire du fonds au même titre que s’il avait acheté des parts d’une entreprise. Cette explication est tirée de notre article comparatif entre les fonds commun de placement et les trackers que je t’invite à lire pour plus d’informations.

Les trackers

A nouveau je fais référence à notre article sur le sujet. La différence avec les fonds de placement est que les ETF sont bien souvent des “fonds indiciels” en ce sens qu’ils vont se calquer sur un indice boursier (CAC 40, S&P 500, etc.). On parle d’ailleurs souvent de “Tracker”. Les avantages et inconvénients de ce type d’actif financiers sont relativement similaires à ceux des fonds de placement à quelques exceptions près (notamment au niveau de la gestion et des coûts associés)

Les options et autres produits dérivés

Il s’agit de produits venant rajouter une nouvelle couche de complexité que nous n’aborderons pas plus dans le détail. Mais il s’agit d’investissement purement spéculatif où nous allons par exemple vendre le droit à quelqu’un d’acheter X actions au prix Y à une date donnée. La personne achète ce droit et peut à la date donnée décider de l’utiliser (si le prix de l’action est plus haut que celui engagé) ou pas. Il existe toute une série de dérivée de ce genre de possibilités, si cela t’intéresse je peux réaliser un article à part sur ce sujet.

Ce dans quoi j’investirais si je devais repartir à 0

On en vient à la question initiale et la véritable information que ma connaissance souhaitait avoir. Je rappelle encore une fois que l’investissement idéal dépend de chacun et de ses paramètres (évoqués précédemment). De plus, je ne me prétends absolument pas conseiller financiers. Tout ce que j’explique dans ce blog est mon raisonnement et mon avis sur la question. Je t’invite surtout à ne pas suivre bêtement ce que je dis mais à réaliser tes propres recherches dans tous les cas.

Alors en plus d’être ce dans quoi j’investirais si je devais recommencer, c’est également ce dans quoi je continue d’investir en partie encore aujourd’hui.

A mon sens, le meilleur investissement à faire serait d’investir dans un ETF répliquant le comportement des 500 plus grosses entreprises américaines à savoir le S&P500 (L’ETF “VUSA” notamment). Dans la suite de cet article je vais t’expliquer les raisons de ce choix.

Diversification

Comme le veut la règle général qu’on entend pour tout investissement, il ne faut pas mettre tous ses oeufs dans le même plat et ce, afin de réduire les risques. Quand on commence à investir en bourse, obtenir cette diversification n’est pas si facile. En effet, quand on commence on souhaite rentrer petit à petit dans le bain et donc commencer par une somme plus modeste. Malheureusement, cette somme ne nous permet bien souvent pas d’investir dans suffisamment d’action pour avoir une diversification saine.

L’ETF VUSA permet d’obtenir cette diversification directement. En achetant une part de cet ETF, tu obtiens directement une répartition au travers des 500 plus grosses entreprises américaines. Difficile de faire mieux pour se lancer.

Frais faibles

Bon évidemment, ce genre de produits doit bien avoir une contrepartie qui se traduit par certains frais. En effet, il faut bien en assurer la gestion (même si celle-ci est pratiquement passive vu qu’il s’agit d’une simple réplique d’un indice). Mais c’est justement parce que la gestion est simplifiée que les frais sont vraiment minimes. On parle généralement de moins de 0,5% par an, pour VUSA on parle de frais de 0,07% par an. Ce qui n’est rien du tout comparé aux fonds communs de placement générant des frais de plus de 2% par an pour une même diversification.

Risque faible

Le risque reste toujours bien présent car on parle d’actions. Néanmoins, on parle des actions des 500 plus grosses entreprises américaines. Si on compare le risque que ces sociétés représentent par rapport à une startup la nuance est assez claire. Selon toi, où est-ce que le risque est le plus élevé? C’est Google où chez une startup? De plus, même si dans l’hypothèse où l’une d’elles venait à connaître la faillite, celle-ci ne représentera qu’une portion infime du portefeuille de l’ETF et ne t’impactera donc que légèrement.

Même si, admettons que le fonds commun de placement génère 1% de rentabilité en plus que l’indice. Ce que tu perdrais en frais de gestion rendrait malgré tout l’indice nettement plus intéressant que le fonds.

Pourquoi se battre contre le marché?

Le seul réel intérêt d’investir dans des actions individuelle plutôt que dans un indice est de tenter de battre le marché. C’est d’ailleurs pour ça que les gens investissent dans des fonds communs de placement gérés par des gestionnaires de fonds professionnels. En effet, ces gens sont payés pour en tirer le maximum de rendement possible, ils devraient donc battre le marché non?

Il s’avère que sur le long terme, même les meilleurs gestionnaires de fonds ne parviennent pas à battre le marché. Warren Buffet a d’ailleurs remporté un paris d’un million de dollar en 2007. Celui-ci avait parié qu’un ETF parviendrait à battre une série de fonds commun de placement sur un horizon de 10 ans.

Le pire dans tout ça? C’est que l’ETF coûte nettement moins cher qu’un fonds commun de placement (voir point précédent). Alors comment hésiter?

Approche passive

Le plus beau dans tout ça? C’est que cela permet une approche totalement passive. Il n’est plus nécessaire de perdre des heures à analyser des actions pour déceler la meilleur (et risque de se tromper). Il suffit d’acheter régulièrement des parts de VUSA et de cette façon tu investis de manière correcte tes fonds pouvant surpasser les fonds communs de placement (voir point précédent).

Certaines plateformes (telle que Trading 212) permettent même d’automatiser ce réinvestissement. Ceci permet que chaque mois, X euros soient investis dans cet ETF sans que tu n’aies rien à faire !

Conclusion

Tu l’auras compris, je suis un fervent défenseur de cet investissement, que je recommanderais à quiconque souhaite investir en bourse sans grande connaissance (et même à ceux avec une bonne connaissance). Et si tu ne me crois pas, il suffit de croire Warren Buffet qui reste l’un des hommes les plus riches au monde et qui recommande cet investissement. Alors, ce n’est pas l’action qui te rendra riche du jour au lendemain comme tout le monde l’espère, mais c’est certainement un investissement qui fera croître ton argent de manière significative par rapport à un compte épargne.

Pour rappel, je ne suis pas conseiller en investissement ou autre. Ce que j’explique dans cet article n’est que mon analyse. Je t’invite à faire tes propres recherches pour confirmer mes dires.

Comments

  1. Pingback: Comment réagir lors d’une baisse de la bourse ? - Invest and Me

Leave a Comment