Entrepreneur : Est-ce que le passage en société est intéressant?

Le deuxième pilier vers notre liberté financière est donc fondé sur l’entrepreunariat et tout ce qui s’y rapporte. C’est dans ce pilier que nous allons analyser les différentes façons de gagner de l’argent. Mais lorsqu’on souhaite se lancer sur le chemin de la liberté financière, il peut être intéressant de se poser la question du passage en société. En effet, travailler au travers d’une société peut avoir plusieurs avantages non négligeables.

Introduction

Dans son livre “The Millionaire Fastlane: Crack the Code to Wealth and Life Rich for a Lifetime!” (en français : “L’autoroute du millionnaire : La voie express vers la richesse“), l’auteur, MJ DeMarco, nous livre une analyse intéressante sur l’intérêt de créer une société pour son business.

En effet, ce dernier nous rappelle que beaucoup d’auteurs recommandent le fameux “Pay yourself first” (en français “paie toi en premier”) . Georges S. Clason l’évoque pour la première fois dans son livre “The Richest Man in Babylon” (en français : “L’homme le plus riche de Babylone“). Ce précepte vise à ce que tout Homme prélève, tout d’abord, un montant à épargner sur chaque paie reçue avant tout autre dépense (factures, nourritures, etc.). Ainsi, il s’assure une épargne systématique qui interdit toute excuse.

L’idée est relativement simple, en t’imposant cette systématique, tu te forces à épargner mais également à trouver une solution pour tes autres dépenses “obligatoires”. On retrouve un peu l’idée de supprimer toute alternative pour ne pas avoir d’autres choix que de trouver une solution pour payer ce qui doit être payé tout en ayant bien constitué une épargne.

Contre-argument

Selon MJ DeMarco, ce principe s’avère difficile voire impossible à mettre en place pour de nombreuses personnes. En effet, chaque mois, nous recevons notre salaire duquel notre employeur a prélevé une proportion assez conséquente à titre d’impôt. Il est alors impossible de réaliser ce fameux “Pay yourself first” car l’Etat se paie systématiquement en premier.

Dès lors que ces impôts viennent poser problème dans notre objectif, il est nécessaire de trouver une solution. Alors je ne recommande pas de ne plus payer ses impôts. Ce que je veux dire, c’est qu’il existe des solutions permettant de payer des impôts après nos autres dépenses et le mieux? C’est tout à fait légal !

Solution : La société

L’auteur ne nous laisse pas démuni face à cette désillusion mais nous propose plutôt une alternative. Celle-ci s’avère bien plus intéressante et nous permet alors le respect de notre précepte “Pay Yourself First”. 

En effet, il est beaucoup plus intéressant de travailler sous la forme de société et ce, pour plusieurs raisons : 

Une taxation en aval

Premièrement, il faut distinguer la taxation relative aux rémunérations d’employés et celle s’appliquant aux revenus d’une société. Dans le cadre des rémunérations, une taxation est directement appliquée sur le salaire brut mensuel. Tu n’y échapperas pas, c’est ton employeur qui prélève ce montant en amont et le verse aux impôts. A l’inverse, le paiement des impôts d’une société ne se fait que 4 fois au cours de l’année via les versements anticipés. En terme de chronologie, les impôts sur ton salaire sont en amont tandis que les impôts d’une société sont en aval mais ceci est expliqué plus en détail dans notre second point.

Une base imposable diminuée

Deuxièmement, dans le cadre des rémunérations salariales, les impôts sont prélevés avant toute dépense des employés. L’avantage de la société est que la majorité des frais professionnels encourus viendront réduire ses revenus et donc sa base imposable. Ces dépenses, qui auraient de toute façon été contractées, sont ainsi payées par ton brut plutôt que ton net et réduisent en outre la charge d’imposition de la société. 

Revenus – Dépenses = Base imposable

Base imposable * taux d’imposition des sociétés = impôts à payer

Pour faire simple, dans le cadre d’un salaire, tu reçois ton argent mais sur lequel l’impôt a déjà été prélevé sur le montant total. Ce n’est qu’avec ce qu’il reste après impôts que tu vas pouvoir faire tes achats divers. En société, tu ne seras imposé (sauf exceptions) que sur le montant total qu’il te reste après les dépenses. Et donc tu seras imposé sur un montant moins important.

Une responsabilité limitée

Finalement, le travail en société (dépendant du type de société utilisée) permet souvent une responsabilité limitée de l’actionnaire (moyennant certaines conditions). En ce sens que ce dernier ne peut être tenu responsable des dettes de son entreprise dans le cas où cette dernière risquerait la faillite.

Alors ce n’est bien sûr pas le but quand on lance un business, on est d’accord. Mais c’est toujours bien de savoir qu’on a cette sécurité au cas où.

Les désavantages de la société

Alors quand on parle du passage en société, il y a également certains aspects négatifs non négligeables dont il faut tenir compte. Pour en citer certains, le fait de travailler en société va te contraindre à tenir une comptabilité et donc de payer des frais de comptable. Un autre exemple serait la possible double taxation des revenus. Une première fois à titre d’impôt des sociétés (même si celui-ci est amoindri comme expliqué ci-dessus). Une seconde lors du paiement aux actionnaires ou administrateurs par dividendes (précomptes mobilier) ou tantièmes. De plus la création d’une société entraîne des coûts, en plus d’un capital à apporter.

Conclusion

Dans cet article, nous avons vu les avantages et désavantages du passage en société. Ces listes ne sont pas exhaustives mais regroupent des éléments majeur à tenir compte. Chaque cas étant spécifique, il sera nécessaire de peser le pour et le contre de manière plus chiffrée.

Je ne suis pas expert comptable ou autre et donc, pas en mesure de te conseiller correctement sur ces points. Mais je peux néanmoins mettre en lumière certains éléments, ce que j’ai fait. A toi de faire une analyse plus approfondie de ton cas. Tu as maintenant une vue sur une autre alternative pour toi.

Le cas du passage en société est surtout intéressant dans le cadre d’investissement en immobilier. Mais je t’invite à consulter notre article à ce sujet si c’est ce qui te concerne.

j’espère que cet article t’auras aidé, n’hésite pas à nous partager ton expérience. Si tu as d’autres points importants que nous devrions soulever ! Ou simplement d’autres questions auxquelles tu souhaiterais une réponse.

Comments

  1. Pingback: Comment investir dans l'immobilier : sous forme de société ou personne physique? - Invest and Me

Leave a Comment