Liberté financière

Comment j’ai fait mes premiers pas vers la liberté financière

Ces derniers temps je n’ai plus beaucoup eu l’occasion d’écrire d’articles pour ce blog. Ce n’est pas que je n’en avais plus l’envie ou quoi. Mais simplement que j’ai été fortement occupé par un nouveau projet qui me rapproche encore plus de la liberté financière. Dans cet article je vais vous parler des grandes lignes de ce projet. Mais aussi des raisons m’ayant poussé à me tourner vers ce type de projet afin d’atteindre la liberté financière.

Je n’en suis qu’au début mais je pense qu’il peut être intéressant de partager les premières expériences. En espérant que ça puisse aider l’un ou l’autre à se lancer.

De grands changements.

J’ai récemment pris une décision assez importante. En effet, j’ai décidé de démissionner de mon travail actuel en tant que business analyst & revenue controller. Ce n’était pas un choix facile, c’était un bon boulot, relativement bien rémunéré. Mais ce dernier ne me permettait pas de me concentrer sur ce que je voulais réellement faire, sur mes projets personnels. Alors oui, je t’entends déjà me dire qu’il existe toujours la possibilité de travailler ses soirées et week-end sur ses différents projets. C’est vrai et c’est d’ailleurs ce que je conseillerais à n’importe qui. L’idéal restera toujours de réussir à monter son business parallèlement à un travail pour garder une sécurité de revenus. Il est clair que quelque part c’est ce que j’aurais dû faire mais, pour être honnête, je n’y parvenais pas. Mon travail étant particulièrement compliqué, je finissais généralement mes journées totalement fatigué. Tu te doutes bien que ce n’est pas ce qui va aider à développer un business.

J’imagine bien que tu dois te dire à ce moment-ci que je suis fou. Mais je n’ai pas réellement quitté mon job sans rien à côté. En effet, j’ai trouvé une opportunité où je vais pouvoir travailler tout en continuant le développement de mes projets propres.

J’aimerais faire part de la liste des raisons m’ayant poussé à me diriger vers cette solution.

  • Comme tu te doutes vu qu’il s’agit du thème de ce blog, je rêve d’atteindre la liberté financière. Selon moi, cette liberté financière ne peut pas réellement être atteinte en travaillant comme salarié. Alors oui, tu vas pouvoir investir ce que tu gagnes et ces investissements peuvent croître exponentiellement. Tu peux aussi toucher de très très beaux salaires (comme c’est le cas aux USA où les salaires dépassent les 100.000 euros par an). Mais tout ceci prendra du temps pour atteindre des revenus suffisants pour que les investissements deviennent assez importants pour assurer cette liberté financière. Mon constat a été ici que je ne désirais pas devenir indépendant financièrement à 50 ans mais bien avant et pour cela il était peut-être nécessaire que je commence à prendre un peu plus de risques pour pouvoir travailler pour moi
  • Je vais te faire part d’une anecdote qui a facilité d’autant plus mon choix. A l’époque, je venais récemment de changer de travail. Lorsque j’ai commencé ce nouveau travail, j’ai eu le projet de migration des systèmes de toute l’entreprise. C’était une tâche colossale qui m’a vraiment permis de me développer que ce soit au niveau de la gestion d’équipe, de projet, etc. Bref, j’avais énormément bossé pour mener à bien ce projet. Je m’étais peut-être même “trop” investi. Environ 8 mois après mon entrée en service, j’ai reçu une évaluation de mon supérieur. Celui-ci me félicite et m’explique que mon travail était super, qu’ils sont heureux de m’avoir embauché et me remercie chaudement. Il m’explique d’ailleurs que j’ai reçu l’une des meilleures notes jamais données dans la société

Ces évaluations avaient pour but de permettre des bonus ou augmentation salariales selon les cas. Ainsi, après toute cette discussion, je pose naturellement la question sur les conséquences en termes de salaires, bonus. C’est à ce moment qu’on m’explique que vu que je ne suis pas dans la société depuis un an, cela ne compte pas. En effet, le niveau ici que j’avais atteint servirait maintenant comme référence pour l’évaluation de l’année prochaine. Et c’est vraiment là que ça m’a frappé. C’est vraiment à ce moment que je me suis rendu compte que je ne travaillais pas pour m’enrichir mais pour enrichir mon patron. Et je trouvais ça tellement injuste. Je me doute bien qu’en tant que nouvel arrivant je ne pouvais pas prétendre spécialement à une augmentation mais sur le principe même, ça a vraiment fait tilt dans ma tête. 

  • Etant donné que mon objectif à toujours été au final de lancer ma propre boite (même si j’avais prévu de le faire plus tard dans ma carrière). Je ne voyais pas trop l’intérêt de continuer à travailler dans le monde des employés. Alors oui, c’est utile et ça fait bien sur le cv, mais étant donné que ce n’est pas la finalité que je souhaite, pourquoi se faire du mal? On m’a toujours dit qu’être entrepreneur ça ne s’apprend qu’en le faisant. Donc plus tôt je m’y mets, plus tôt je commence à apprendre ce que je veux réellement faire. Je n’avais pas envie de continuer à apprendre à être un bon employé, à faire plus d’heures qu’il n’en faut pour permettre à mon patron de prendre des congés pendant que je reste à travailler. 
  • Principalement parce que mes finances me le permettaient. Mes investissements sont suffisants et me permettraient de gérer d’éventuels problèmes. Je n’aurais jamais pris de telle décision si je n’avais pas ce genre de sécurité. Je le rappelle, quand on commence à investir il faut également toujours se prévoir un fonds d’urgence, de sécurité.

Le nouveau projet

Comme je te l’expliquais, j’ai décidé de tout arrêter pour pouvoir me consacrer à un projet personnel. Ça fait un bon moment que je rêve de devenir entrepreneur et de lancer mon propre business. C’est dans cette optique que j’ai décidé de créer une boutique en ligne

Alors c’est vrai que ces derniers temps on entend beaucoup parler de dropshipping. Mais ce n’est pas l’optique de cette boutique. Même si je suis convaincu que le dropshipping permet de gagner beaucoup d’argent relativement facilement ce n’est pas ce genre de business que je souhaitais lancer. Je me suis donc tourner vers une véritable boutique en ligne mais incluant également la gestion des stocks et des envois. 

Bien sûr ce genre de projet n’est pas aussi simple qu’un projet de Dropshipping, on rencontre pas mal de problèmes ou complexités à gérer. Je vais faire en sorte de te partager mon expérience, que ce soit positive ou négative au travers de différents articles. J’espère de cette manière pouvoir montrer la réalité d’une boutique en ligne et surtout aider toute personne désireuse de se lancer. Je veux surtout montrer et prouver que n’importe qui peut y arriver avec de la volonté.

Conclusion

L’objectif de cet article était de te faire part des changements survenus et surtout des raisons dans le retard de mes publications. Maintenant que le tout commence à prendre un peu plus forme, je serai plus en mesure de réécrire. D’autant plus que, lié à mon nouveau projet, je souhaiterais partager mon expérience dans le domaine de la vente en ligne. Je ne me prétends pas être expert, loin de là. Je suis Monsieur tout le monde qui souhaite se lancer là-dedans. C’est pour ça que je pense que partager mon expérience peut être intéressant. Ça peut éviter à tout lecteur de reproduire mes erreurs et éventuellement d’arriver à de meilleurs résultats dans un délai plus court

Bref, je me rends compte qu’il manque beaucoup d’articles sur la réalité des commerces en ligne et je souhaite combler ce vide. J’aurais aimé me rendre compte des différents défis que je vais rencontrer durant mon parcours.

Est-ce que tu as déjà lancé une boutique en ligne? Quels ont été les résultats? N’hésite pas à partager ton expérience en commentaire. Je suis preneur de tout conseil et je suis sûr que nos lecteurs le sont tout autant !

Leave a Comment